13 rue des Potins
Forum Yaoi
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 



 ANNONCES à LIRE 
FORUM FERME DEFINITIVEMENT
Zacharie Sanders
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
   13 rue des Potins Index du Forum  .::. Avant de jouer  .::. Les personnages

Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
Zacharie Sanders
Américain névrosé

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mar 2008
Messages: 42
Localisation: Euh... Euh... Nonnn pas moi ;____;

Message Posté le : Mer 12 Mar - 00:49 (2008)    Sujet du message : Zacharie Sanders Répondre en citant

Bonjour!
Je crois avoir vu des appartements libres encore donc...
A vot' bon coeur messieurs dames =3


Nom Prénom : Sanders Zacharie

Âge : 24

Origine : Américain ! Ouaaais ! Pas taper ;w ;

Description physique et attitude : grand sac d’os blond, binoclard, pas particulièrement agréable à regarder mais pas franchement hideux non plus.
Il a le teint pâle de celui qui s’enfermait le dimanche à l’église au lieu d’aller jouer, les yeux verts, les cheveux en bataille, blonds.
Particularité : un bâton de sucette planté en quasi permanence dans sa bouche. Quand il angoisse en fait. Et il angoisse trèèèèèès souvent.
Caractère : Attention ce qui suit est passable d’un enfermement en psychiatrie section « névrosés ». Zach est un garçon adorable. Super serviable.
Seulement il a un gros défaut : il est américain en terrain plus ou moins hostile, et il n’assume pas.
Il est attiré par les hommes, et il n’assume pas.
Il n’assume pas sa propre existence, il ignore ce qu’il fait là, il a toujours peur de déranger, se confond en excuse sur sa nationalité et panique dès qu’on lui pose une question d’ordre personnel.
Dès qu’on lui adresse la parole en fait. Et quand il a un problème, il s’assoit dans un coin et il pleure, ou mâchonne ses sacro-saints bâtons de sucette.
Il est assez naïf, sans être pour autant débile (je sais, ça n’est pas ce qui ressort à première vue dans cette description.)
Il a de gros problèmes relationnels u_u

Histoire : Zach est né dans le Maine, à Portland, il y a 24 ans.
Ses parents, fervents religieux, le gardaient bien au chaud dans leur petite morale puritaine, le gardant bien loin des booms collégiennes, lycéennes, et autre. Et tant mieux ! Car si Zach avait été un ado décoincé comme ses camarades de classe, ses parents se seraient demandé pourquoi il ne ramenait pas de Peggy Sue ou de Bridget à la maison…
Un jour, dans l’année de ses treize ans, âge auquel les gamins commencent à s’émanciper et à déclarer leur attirance pour les « gonzesses », des copains de classes l’appelèrent pour qu’il vienne jeter un œil à la trouvaille du jour, et quelle trouvaille, messieurs dames !
Un calendrier de penthouse, un peu daté, mais dans lequel des femmes bronzées et bien mises de leurs personnes se mettaient à nu dans des positions éhontées.
Tous les gamins étaient là à baver sur le calendrier, que Zach jugea dégoutant et sans interêt. Mais à la vue de la tête de ses camarades, il se força à lancer une ou deux remarques stupides.
Une fois chez lui, il se demanda longuement pourquoi ils en faisaient tout un foin. Et inutile de demander aux parents : s’ils avaient su que leur fils avait regardé un amas de photos dégoutantes comme celui là, ils lui auraient prédit sans plus attendre la taille des flammes qui lui lècheraient les pieds en enfer.
Alors, à court d’idée et de raisons, il finit par oublier toutes ces questions, jusqu’à ce jour d’été, ou le prof d’éducation sportive les avait poussés à courir un long tracé, sous le soleil tapant. Quel ahuri. Zach s’était senti mal, et avait fait un malaise en plein milieu de la route, tombant comme une masse.
Le prof et un de ses camarades de classe l’avaient soutenu, puis ramené au vestiaire tranquillement, à son rythme. Et puis comme ils avaient sué comme des porcs, il fallut bien… Hé oui. Se doucher.
En se savonnant énergiquement (spick and span ! comme disait sa mère) et il laissa tomber ses yeux sur son camarade nu dans les douches (ils étaient seuls, du fait de leur retard.)
Il sentit aussitôt une chaleur intense se propager dans son bas-ventre, et sortit de la douche en vitesse, à peine rincé. Il s’enveloppa de sa serviette, et rougit comme une pivoine, malade de honte, comprenant tout d’un coup le pourquoi du comment du calendrier penthouse. Au bord de la nausée, il se pelotonna sur son banc, priant son ami de sortir, que ça n’était que le contrecoup de l’insolation.
L’ami inquiet appela ses parents, qui vinrent le chercher : il ne put soutenir leur regard. Il savait ce que réservait la Bible aux gens de son espèce, et donc ce qu’en pensaient Ma et Pa.
Dès lors, le foyer familial lui parut de plus désagréable. Il craignait sans cesse d’être découvert, ne faisait que des cauchemars dans lesquels ses parents le découvraient dans une position sale et dégradante avec un autre homme, où ils le renvoyaient, le répudiaient…
Ses parents ne se doutaient de rien : leur fils était un élève modèle, qui finit diplômé au lycée, puis un étudiant assidu, qui passait de longues heures dans la bibliothèque universitaire… Qui donnait sur le terrain d’entrainement de l’équipe de football du campus, où jouait Sean, l’ami qui l’avait gentiment soutenu et l’avait si bien… Inspiré ? Révélé à lui-même ? Quoiqu’il en soit, il lui devait beaucoup et soyons honnêtes, il n’était pas désagréable à regarder lui non plus, surtout avec ces merveilleux pantalons de sport…
Du lycée et de cette période de révélations/angoisses lui vint le syndrôme sucettes. Besoin de sucre pour le réconfort, du bâton pour le mordiller et éviter de se ronger les ongles, les doigts, ou pire encore. Et également le syndrôme « tu me parles, je panique ».
Il n’assume pas, on vous dit.
Embauché à la fin de ses études comme publicitaire, il demanda une mutation en France, pays de l’amour libre, du french kiss… Et il y fut envoyé quelques mois plus tard, répétant à ses parents qu’il n’y pouvait rien, que c’était l’entreprise qui décidait… Oui parce que lui, les mensonges, la bible, il avait laissé tomber. Inutile de croire en un bouquin qui vous prédit une mort certaine à chaque page si vous ne pouvez pas lutter contre vos démons intérieurs… Et vivre librement.
Mais ce qu’il n’avait pas prévu, c’était l’accueil des français. Pas franchement américanophiles, en dehors de sa boite… Mais mieux vaut là qu’ailleurs… Et il n’a surtout pas le choix.
C’est ça ou la porte.
Il imagine donc que le monde entier est anti américain (il ne pige pas vraiment pourquoi, il aime son pays le petit) et que tout le monde veut le taper/lui coincer la tête dans les toilettes/lui manger une dent/lui déconstruire le visage/ lui provoquer une occlusion intestinale de l’œil… Etc.
Névrosé par son adolescence et paniqué par sa sexualité… Rien d’assumé, rien que du fustré !

Emploi : publiciste.
Hobbie : paniquer, faire l’emo (assis dans un coin à pleurer) manger des sucettes, regarder des séries made in chez lui, zoner dans les fast-food, et tout ce qui peut lui rappeler son amérique chérie.
Il aime lire et reste de longues heures sur internet à dialoguer avec des amis des USA (un ou deux) et ses parents qu’il a forcé à se mettre à Internet.

******************************************

Bambin vous étiez plutôt du genre à :
_Pleurnicheur, vous battiez l'air en hurlant, la purée de pois c'est vraiment trop dégoûtant.

Qu'est-ce que vous détestez le plus ?
_D'être toujours puceau

Au travail vous êtes convoqué par votre patron... vous vous sentez :
_paniqué, vous vous rongez les ongles et même ceux des pieds.

Vous vous réveillez le matin, et vous découvrez que vous n'êtes pas dans votre lit et qu'un homme nu est à vos côtés...
Votre première pensée :
_Mon dieu qu'ai-je fait ?

Votre fantasme c'est :
_Ne se prononce pas.

Sur la pizza ce que vous préférez c'est...
_la sauce tomate

Si vous deviez adopter un animal ce serait lequel de ces 4 ?
_Tortue de mer


Lequel de ces éléments vous correspond le plus ?
_Neige

Vous êtes réveillé en pleine nuit par des bruits louches venant d'au dessus...
_Vous avez un sommeil de plomb, vous n'entendez rien du tout

Enfant pour les devoirs vous étiez le genre à...
_Faire vos devoirs avant de jouer au scrabble
.................................................................
Cronch cronch *croquage de sucette*
Revenir en haut
              

Publicité






Message Posté le : Mer 12 Mar - 00:49 (2008)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

Aleksei Liov
Invité

Hors ligne




Message Posté le : Mer 12 Mar - 11:43 (2008)    Sujet du message : Zacharie Sanders Répondre en citant

Bienvenue petit nouveau névrosé ^^

j'aime bien ton avatar Wink

amuse toi bien ^^
Revenir en haut
              

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : Aujourd’hui à 23:08 (2018)    Sujet du message : Zacharie Sanders

Revenir en haut
              

   13 rue des Potins Index du Forum .::. Les personnages
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.